Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Remake de À bout de souffle

Remake de À bout de souffle

Le cinéma français se meurt de mort lente, il ne fera pas de bruit en tombant.
La maison se fissure, le système est à bout de souffle.

En cause le désintérêt croissant des chaînes de télévision. Là où elles contribuaient encore à plus de 35 % du budget moyen d'un long métrage en 2017, elles n'en financent plus que 25 % en 2019.

La France produit toujours plus de films mais ils sont de moins en moins bien financés alors que le nombre moyen d'entrées en salle diminue.

Les obligations d'investissement de Canal+ dans le 7ème art sont liées à son chiffre d'affaires. Comme ce dernier est en baisse, le principal banquier du cinéma finance moins les films.

storage?id=852913&type=picture&secret=yZh6jAu6lzzh3MZMePS9yCs7Hg7KK7qGx6OYEUbz&timestamp=1577894858

On va finir par regretter le temps des gros messieurs à cigare qui misaient ce qui leur restait de fortune à la roulette pour payer l'équipe à la fin de la semaine, il y avait de la passion, de la folie.

Notre cinéma est devenu pépère, il ressemble de plus en plus à de la télévision car les cinéastes ont pris l'habitude de faire des films destinés au petit écran. Du coup, les mandats de ventes internationales des films et des distributeurs ont fondu.

Imagine-t-on un mouvement des gilets jaunes à Paris après l'annonce du renvoi du directeur de la cinémathèque ? Mai 68 se déroulait en 24 images par seconde, 2019 le fut en 25 images par seconde car les événements qui s'y sont déroulés ont besoin des chaînes d’information en continu.

storage?id=852914&type=picture&secret=BP3XxVtwFZ4FgEnPDDLITcm3qPjPBEE5uJVRVRpe&timestamp=1577894930

Quel acteur révolté dans l'âme pourrait lire des discours enflammés devant des banderoles réclamant la démission du ministre de la culture dont tout le monde ignore le nom ? De là-haut, Malraux rigole.

Pour pouvoir survivre le cinéma doit toujours allier deux pôles contradictoires : l'économie et l'artistique. Un mariage d'art et d'argent que Hollywood maîtrise si bien.

Sur les Champs Élysées, les passants ne croisent plus un acteur. La profession a déserté le Fouquet's, sauf pour la cérémonie des César.

Les touristes ignorent que Jean Seberg y distribuait jadis le New York Herald Tribune en T-shirt blanc moulant.

Il est préférable d'avoir la mémoire heureuse car, dans un monde parfait, on ne se souviendrait que des bons films.

Jusque-là le cinéma a dû s'adapter à ...

La suite et les images sur le site de DC Audiovisuel

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Edito Divers César TOURNAGE Hommage Hommage
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Tapages & Nocturnes, partenaire 2021 !

Tapages & Nocturnes, partenaire 2021 !

Parmi les partenaires historiques Tapages nous renouvelle sa confiance et son coup de pouce pour...

Vincent Magnier
14 janvier 2021
Audio2, DPA, partenaire AFSI pour 2021

Audio2, DPA, partenaire AFSI pour 2021

Audio 2, importateur des micros DPA en France renouvelle son partenariat avec l'AFSI.Le...

Vincent Magnier
11 janvier 2021
TRINNOV Audio, nouveau partenaire AFSI !

TRINNOV Audio, nouveau partenaire AFSI !

Trinnov Audio rejoint les partenaires de l'AFSI.Trinnov Audio conçoit des amplificateurs et des...

Vincent Magnier
8 janvier 2021
AEITech partenaire AFSI 2021

AEITech partenaire AFSI 2021

Importateur, distributeur et loueur de matériel audio pro AEItech renouvelle son partenariat...

Vincent Magnier
5 janvier 2021
Areitec, partenaire AFSI pour 2021

Areitec, partenaire AFSI pour 2021

Areitec renouvelle son partenariat avec l'Afsi. Merci !Depuis 1984 Areitec distribue une grande...

Vincent Magnier
2 janvier 2021
2020 Le Pandémonium

2020 Le Pandémonium

Pandemonium est un mot qui aurait été inventé à la fin du XVIIème siècle par le poète anglais...

1 janvier 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus