Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Grève de la post-production son . article d'Ecran Total

Grève de la post-production son . article d'Ecran Total

Par Philippe Loranchet, d'Ecran Total.

 

Les professionnels du son à l’unison

Plus de 200 techniciens du son, monteurs, mixeurs et bruiteurs, se sont rassemblés hier, mardi 16 janvier, à l’initiative des trois principales organisations professionnelles : Afsi (Association française du son à l’image), ADM (Association des mixeurs) et l’Adab (Association des artistes bruiteurs). Même si leurs revendications ne se recouvrent pas totalement, ils partagent tous le sentiment d’être considérés par les producteurs qui les emploient comme "variable d’ajustement" et premières victimes des tentations de délocalisation à l’étranger, en en particulier en Belgique, des prestations de postproduction son qui permettent aux producteurs de bénéficier de dispositifs d’incitation fiscales bien rodés.

Selon l’Adab, ce ne sont pas moins de 30% des films d’initiative française dont la prestation de bruitage a été délocalisée en 2015 et 2016. Le 23 mars 2017, ils avaient déjà manifesté leur mécontentement lors d’une réunion d’une commission paritaire et avaient obtenu 5% d’augmentation salariale, finalement retoquée par le ministère du Travail.

 

"Les grands oubliés" de la reforme de l’agrément CNC

Depuis l’été, les négociations semblent être au point mort. Or, seule une décision de la commission paritaire pourrait en particulier leur permettre d’être considérés comme chefs de postes, à l’instar des chef-opérateurs son, et compter dans l’attribution des points de l’agrément. Ces professionnels du son s’estiment être les grands oubliés de cette dernière mouture de l’agrément, en vigueur depuis le 1ᵉʳ janvier 2018. Ils sont d’autant plus surpris de l’attitude de blocage des syndicats de producteurs qu’ils estiment avoir affaire, au quotidien, à des producteurs plutôt compréhensifs et ouverts au dialogue. "Les impacts de ces délocalisation sont réels, affirme Raphaël Sohier de l’Afsi. Beaucoup d’audis ont fermé en France. C’est un savoir-faire qui en train de se perdre.". Les professionnels du son de la postproduction espèrent que cette journée d’action ramènera les syndicats de producteurs à de meilleures dispositions et se donnent deux mois avant de faire le point.

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Montage Mixage Post Production Convention collective
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Design sonore : des bruits qui ont du sens

Design sonore : des bruits qui ont du sens

Les sixièmes Assises de la qualité de l’environnement sonore ont cherché des solutions, cette...

17 décembre 2010
Le son comme arme de guerre

Le son comme arme de guerre

Dans la série, on glane sur internet, je vous recommande la lecture de cet article inattendu...

François de Morant
22 juillet 2011
Danger sur le cinéma français

Danger sur le cinéma français

 Que le cadre de la rigueur budgétaire s'applique à l'ensemble des services publics, y compris...

Yves-Marie Omnes
20 octobre 2011
Régler le problème des intermittents

Régler le problème des intermittents

Le Monde a prévu de sortir toute cette semaine du 10 septembre 2012 une série d'articles signés...

William Flageollet
10 septembre 2012
150 M€ prélevés sur la trésorerie du CNC

150 M€ prélevés sur la trésorerie du CNC

Ce prélèvement sur les réserves du Centre est présenté comme exceptionnel et correspondra à sa...

William Flageollet
12 septembre 2012
Revue de presse avril 2014

Revue de presse avril 2014

Revue de presse AFSI avril 2014

Alerte rouge : les conséquences pour les annexes 8/10 du texte...

Thierry Lebon
16 avril 2014
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus