Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Laure-Anne DARRAS
24 novembre 2020
Calcul erroné des plafonds de la sécurité sociale

Calcul erroné des plafonds de la sécurité sociale

Ceci est un article du SPIAC-CGT, lisible en intégralité en cliquant ici.

storage?id=1328263&type=picture&secret=1enQsezz4hSU3k2czMwUBargN6m6q9TY5l5iACEn&timestamp=1606226999

Cinéma, Audiovisuel et Film d’Animation : un calcul erroné du plafond mensuel de la sécurité sociale minore les droits des techniciens et ouvriers intermittents… depuis juillet 2018.Cela créerait de probables rappels de cotisations et régularisations fiscales pour des milliers de salariés techniciens et ouvriers intermittents et les entreprises.

Alerté depuis de nombreux mois par des administrateurs de production, l’un des principaux fournisseurs de logiciel de traitement de paye du spectacle, Xotis, n’a pas su en prendre la mesure de l’alerte avant ces dernières semaines.

En effet, depuis le 1er juillet 2018, une mauvaise application des règles de calcul du plafond mensuel de la sécurité sociale (PMSS) à certains salariés techniciens et ouvriers intermittents du spectacle a pour conséquence directe de minorer leurs droits, notamment ceux à la retraite de base.

Cette mauvaise application a consisté à exclure les jours de repos entre deux périodes travaillées, en général le samedi et le dimanche, du calcul du PMSS.
En clair, cela revient à considérer les jours de repos comme des jours d’absence et, en conséquence, à proratiser à la baisse le PMSS à appliquer.

Un PMSS minoré impacte le calcul des cotisations salariales et patronales. Il implique donc :

  • que des cotisations n’ont pas été perçues par les différentes caisses sociales ;
  • que, depuis le 1er janvier 2019, les montants correspondant au prélèvement à la source (PAS) de l’impôt sur le revenu, qui est effectué sur le salaire net imposable et donc après déduction des cotisations, sont aussi inexacts.

Tous les salariés techniciens ou ouvriers intermittents ne sont pas impactés par la problématique puisque ne sont concernés “que” ceux dont la périodicité de la paie est hebdomadaire[1] et dont les périodes de travail comprennent des jours de repos. Un salarié mensualisé n’est pas impacté par cette problématique, qu’il soit en CDDU, CDD ou CDI.

Lire la suite de l'article...

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Prix de la Meilleure Création Sonore - Cannes 2022

Prix de la Meilleure Création Sonore - Cannes 2022

« CORSAGE » de Marie Kreutzer PRIX DE LA MEILLEURE CRÉATION SONORE 2022Dans la sélection « Un...

Denis MARTIN
31 mai 2022
Cinéma et pub - revalorisation des minima au 1er avril 2022

Cinéma et pub - revalorisation des minima au 1er avril 2022

extrait d'un communiqué du SNTPCTLes grilles de salaires minima garantis des ouvriers et des...

Laure-Anne DARRAS
18 mai 2022
Podcast, le scénario et le son

Podcast, le scénario et le son

Du travail des scénaristes au produit fini (films, séries, etc), le scénario passe entre les...

Pierre-Antoine COUTANT
15 mai 2022
Cannes 2022 - les membres AFSI

Cannes 2022 - les membres AFSI

Les adhérent·e·s de l'AFSI ont contribué aux films présents à Cannes, toutes sélections...

Guillaume VALEIX
3 mai 2022
Safe & Sound Ukraine

Safe & Sound Ukraine

La page Facebook de l’AFSI a vu passer un appel aux dons un peu particulier que nous avons...

Pierre BEZARD
29 mars 2022
Table ronde «Carrière(s) et Maternité» - 26 mars - FEMIS

Table ronde «Carrière(s) et Maternité» - 26 mars - FEMIS

Le collectif Femmes à la Caméra (FALC) vous invite à une table ronde :« Carrière (s) et...

Pierre BEZARD
22 mars 2022