Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Xavier Dreyfuss
26 avril 2020
Eric Lonni nous a quittés... vers d'autres expérimentations sonores.

Eric Lonni nous a quittés... vers d'autres expérimentations sonores.

Je connaissais bien Eric, nous nous étions rencontrés alors que je travaillais avec un ami compositeur sur la musique d’une série pour TF1 et Eric devait en assurer le Mixage. Je me souviendrai toujours de notre première rencontre... Ce grand type blond, les cheveux en bataille, entrant d’un pas décidé avec une chemise à fleurs un peu anachronique, qui parlait fort et s'extasiait sur le travail que nous avions réalisé et sur la taille de notre studio à laquelle il ne s’attendait pas …

Ha ! les studios … c’était son truc à Eric !

Nous avons tout de suite sympathisé.

Nous nous sommes vus souvent du coup, j’en profitais pour le regarder faire lors du mixage et apprendre à ses côtés... Et puis un jour, il est passé au studio pour récupérer des musiques pour la série (c’était encore l’époque où nous devions nous déplacer pour récupérer des éléments, et, du coup, on se voyait…).                                                         Comme mon associé n'était pas là, il m'a demandé discrètement : "Ça t'embête si je fais une photo de ton studio ??". Interloqué, je lui ai répondu que non, évidemment, il pouvait faire autant de photos qu’il voulait... Il a alors sorti un appareil jetable et s'est exécuté, content comme un gosse. Il a ensuite sorti de son autre poche un petit album photo en plastique et m'a montré, en les faisant défiler, les photos de tous les studios où il avait bossé…Je l'ai regardé et, amusé, je me suis dit intérieurement "ce mec est fou" !!

Oui Eric était fou ! Fou de matos, fou de rencontres, fou de bidouilles, fou de technique et de technologie, fou de discussions, fou de solutions à trouver, fou d'apprendre, fou de son métier…                                                                                                      
Un fou comme on aime à en rencontrer dans nos milieux, un mec qui nous interpelle, un mec avec qui on se questionne, on discute, on se dispute aussi parfois, un mec qui nous montre un chemin, un mec dont on se dit après coup, lui il y est allé, il a osé ! Carrément !

Et puis les années ont passé, nous nous retrouvions régulièrement sur différents projets..                                                                                                                                                      Il y a eu les formations Pro Tools à Digital Salade, son studio, durant lesquelles il n'y avait jamais assez de temps tellement il connaissait de raccourcis et de solutions différentes pour arriver au même résultat ..                                                                                    La Saladothèque, la banque de son en ligne pour laquelle il s’est battu comme un diable pour faire exister quelque chose de nouveau.                                                                  Les studios rue Blanche puis à Wagram...                                                                                       Des projets plus personnels où ensemble, nous travaillions, chaque semaine, à l’élaboration d’un nouveau mode de mixage.. Trop de déontologie, une de ses grandes qualités, et le manque d’argent n’ont pas permis à ce projet d’aboutir .                              Et puis nos parties de drones dans les champs autour de chez lui.                                         Et puis l’AFSI en tant que trésorier et sur la mise en place du nouveau site internet, où il s’est investi à fond comme dans tout ce qu’il faisait.                                                                 C’est lui qui m’a poussé à me présenter au CA.

Et puis pour les pauses dej, le portugais ! Le restaurant collé à son studio où pour 12 euros on te servait des plats du jour impossibles à finir et qu’on mangeait sur le trottoir en été ..  J’y retournerai quand il réouvrira, et je prendrai la brandade de morue que tu aimais tant !

Nous avions prévu de nous voir après le confinement pour le plaisir … et aussi pour ranger et trier ensemble un peu de son matériel…

La dernière fois que j’ai vu Eric, c’était lors d’un CA de l’AFSI l’hiver dernier. Il était déjà très marqué par la maladie mais avait retrouvé une bonne énergie, celle qu’on lui connaissait! Celle avec laquelle il donnait son avis parfois corrosif, qui faisait son caractère... En sortant, il m'a proposé de me raccompagner en voiture un bout de chemin. J’ai accepté.                                                                                                                      Nous sommes arrivés devant la voiture et il m'a dit : "Monte ! Bon c’est un peu le bordel à l’intérieur mais elle roule!" Effectivement il y avait du matos partout…                            C’était ça aussi Éric... Il est monté à son tour et a démarré le contact… À ce moment, un bruit de mouche en train de voler hyper présent s'est fait entendre dans l'habitacle !!! Ne comprenant pas d’où ce son provenait, je me retournais en agitant les mains pour me protéger et voir si la voiture n’était pas infestée de frelons ou autres gros insectes du même genre... Il m'a regardé hilare ! Et s’est exclaffé de son rire unique ! "Ha super ça marche !! On y croit !!"  Oui je vous garantis qu’on y croyait bien !! Encore sous le choc, je lui ai demandé quelques explications, et il m’a expliqué avec son ton inimitable, qu’il avait réalisé un enregistrement pour un client qui avait besoin de sons de mouches pour un film. Il avait alors du coup réalisé chez lui, dans sa cuisine, des pièges à mouches avec de la confiture en y dissimulant un petit micro pour les enregistrer…
Trop heureux de la situation cocasse dans laquelle il avait réussi à me piéger amicalement, j’ai pu lire à cet instant sur son visage, le sourire du gosse qu’il avait dû être, content d’avoir réussi son expérimentation auprès d’un ami et confrère, validant ainsi le réalisme de sa prise de son pour son client.

Eric était tout ça, un être aux multiples qualités, profondément gentil, parfois un peut râleur, simple et naturel, prêt à rire et philosopher sur lui-même et toujours en extase devant les réussites de sa passion, des nouveautés quelles qu’elles soient, et prêt à les partager…

Tu sais mon ami, la dernière fois que nous avons parlé au téléphone il y a quelques semaines, 2 ou 3 je ne sais plus, tu avais une bonne voix, celle que je te connaissais, celle avec laquelle tu riais fort ou tu t’énervais sur nos satanées conditions de travail!
Je suis content, tu sais, parce que nous avions bien parlé ce jour là, et j‘aurai de toi le souvenir d’un gars avec une bonne voix, et comme tu le sais si bien, c’est le coeur de notre métier, ce métier que tu aimais tant, d'enregistrer de belles voix …                              Je l’ai bien enregistrée celle-là !

Ton ami Xavier.

Merci à Marie Massiani pour les photos.

Documents
icoPaperclip32Dark hommage a Eric.pdf
14 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Hommage de Vincent Nouaille à Marc Engels.

Hommage de Vincent Nouaille à Marc Engels.

Je n'ai fait que quelques films avec Marc, mais c'est très vite devenu un ami. Au-delà du grand...

Laurent Poirier
13 avril 2020
Décès de Matthieu Mangematin

Décès de Matthieu Mangematin

C’est avec une immense peine que nous apprenons le décès de Matthieu Mangematin âgé de 26 ans....

David Rit
12 avril 2020
Marc Engels, César 2017 est mort du Coronavirus.

Marc Engels, César 2017 est mort du Coronavirus.

Marc Engels, qui a notamment officié en tant que preneur de son pour Le Bureau des légendes, a...

Vincent Magnier
10 avril 2020
John Rutledge

John Rutledge

Nous apprenons avec tristesse le décès de John RutledgePour ceux qui ne le connaitraient pas, il...

Thierry Lebon
1 avril 2020
Hommage à Paulin Sagna

Hommage à Paulin Sagna

Notre ami Paulin Sagna nous a quittés le  lundi 2 septembre au matin après une lutte injuste...

David Rit
29 novembre 2019
Décès de Pierre Hatet

Décès de Pierre Hatet

Christopher Lloyd l'ignore sans doute, mais il a perdu, le 24 mai 2019, une partie de lui-même :...

Pierre Bézard
8 août 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus