Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Pierre Bézard
11 septembre 2020
Disques durs reconditionnés : pourquoi est-ce une bonne idée ?

Disques durs reconditionnés : pourquoi est-ce une bonne idée ?

Entretien avec Bruno Jacques, commercial chez Eco-disquedur.

Introduction : Le matériel informatique que nous utilisons est source de gros problèmes environnementaux mais aussi humains. Au départ, on trouve des matières premières convoitées (or, cobalt, terres rares…) dont l'extraction est souvent très polluante, quand elle n'a pas recours au travail forcé, au Congo par exemple, ou au travail des enfants. À l'arrivée, ce matériel mal recyclé finit dans des décharges à ciel ouvert, en Afrique ou en Asie, où les métaux lourds contaminent les sources d'eau et provoquent des problèmes de santé chez la population locale.

Pourtant, des solutions existent : par exemple, une bonne partie du matériel que nous jetons pourrait être réutilisé. Nous nous sommes entretenus avec Eco-disquedur, entreprise basée à Lyon, spécialisée dans la vente de disques durs d'occasion «reconditionnés».

1-Présentez-nous votre entreprise, Eco Disque Dur (EDD) ?

Eco Disque Dur (EDD) est à la base une entreprise spécialisée dans le reconditionnement de matériel informatique : impression laser, ordinateurs fixes, ordinateurs portables Windows et Apple. C'est également un grossiste en téléphonie reconditionnée.

EDD propose des disques durs reconditionnés depuis 2 ans.

2-Qu'est-ce qu'un disque dur reconditionné ?

D'abord, une précision : le reconditionnement d'un disque dur ne veut pas dire son démontage complet qui serait suivi d'un remontage en mélangeant les pièces en meilleur état (ça coûterait 10 fois plus cher qu'une fabrication neuve)...

Les disques durs reconditionnés proposés par EDD sont des disques durs usagés, mais encore en état de fonctionnement, sur lesquels on a réalisé une sorte de remise à zéro. Dans les faits, EDD réalise sur ces disques un formatage bas niveau suivi d'une vérification.

Une telle opération est donc plus complexe qu'un simple formatage : en effet, sur les disques durs traités par EDD se trouvent des éléments de firmware technique, sur des pistes non lisibles par des systèmes normaux. Dans les opérations de reformatage très bas niveau de EDD, la partie firmware, qui est adaptée pour le monde Android, disparaît.

Les machines font le formatage des disques, vérifient qu'il n'y a aucun problème au niveau des pistes et des secteurs, puis ces disques sont mis dans des boîtiers et sont emballés pour être vendus.

3-Quels sont vos volumes de production et de vente ?

La capacité de production théorique est de l'ordre de 500-600 disques/jour.

25000 disques ont été vendus en 2 ans soit une moyenne de 34 disques par jour.

4-D'où viennent les disques qui seront reconditionnés ?

EDD travaille au sein d'un circuit particulier : l'entreprise récupère exclusivement des disques durs qui proviennent de routeurs du monde de la téléphonie et d'internet. Ces routeurs possèdent une fonction d'enregistrement de messages ou de vidéos, qui est très peu exploitée dans les faits. Quand ces routeurs sont jetés, ces disques sont donc proches de l'état neuf.

Pour information : Il faut savoir que quand un opérateur téléphonique veut se débarrasser d'un routeur, la loi lui impose de le donner à un circuit de récupération. Les frais de ce recyclage sont d'ailleurs partiellement inclus par avance dans l'abonnement téléphonique des particuliers. Or certains prestataires ont un contrat avec EDD, pour les laisser valoriser ces disques.

Un tel système d'approvisionnement permet d'assurer à EDD une bonne visibilité du stock à venir.

5-À propos, si mon disque dur est inutilisable, où suis-je censé le jeter ?

Un particulier peut se débarrasser d'un disque dur en le donnant à un vendeur d'électroménager (Darty, etc...), qui est théoriquement obligé de lui reprendre.

6-Quelles sont les performances d'un disque reconditionné par rapport à un disque neuf ?

Il n'y a pas de différence de performances théorique entre un disque peu utilisé et reconditionné, et ce même disque à l'état neuf.

La seule différence est la durée de vie, un delta très faible avec les disques récupérés par EDD puisqu'ils ont été très peu exploités.

EDD estime à 98% la fiabilité de ses produits reconditionnés.

Attention ! On n'aura donc pas la même fiabilité avec une entreprise qui reconditionne des disques issus du monde informatique, qui ont déjà beaucoup servi ! (et donc, dont la durée de vie / usure sont déjà bien entamées...).

Des pannes restent toutefois possibles : les routeurs fonctionnant avec Android, les disques sont reformatés en NTFS ou FAT32. Parfois, une piste n'est pas prise en compte dans le formatage. Parfois, la connectique du disque est défectueuse... Dans les deux cas, qui restent très rares, le disque est échangé.

Les disques EDD sont garantis 1 année en échange.

Attention ! Il n'y a pas de garantie des données perdues.

7-Quelles sont les caractéristiques techniques des disques proposés par EDD ?

Ces caractéristiques sont évidemment tributaires de ce que récupère EDD auprès de ses fournisseurs.

-Capacités : beaucoup de disques 320Go, un peu de 500Go, très peu de 1To, (de plus en plus).

-Port : USB 3.0

-Taille : 2,5 pouces.

À titre d'exemple, au moment de notre conversation : l'entreprise avait en stock 600 disques 320Go, 600 disques 500 Go, 30 disques 1To.

5-Les disques reconditionnés sont-ils vraiment moins chers que du neuf ?

Le prix est moindre pour deux raisons :

  1. Les coûts de production plus faibles permettent de réduire les prix.
  2. De façon plus marginale, EDD est dispensé, à la revente, d'appliquer 2 types de taxes présentes sur les disques durs neufs :
  • la taxe Sorecop : reversée à Copie France pour le financement des droits d'auteur (de l'ordre de 6€ pour un disque dur de 500 Go)
  • l'écotaxe, de l'ordre de 50 centimes, qui sert à financer le système de recyclage.

Quelques prix de base EDD :

-disque 2,5 pouces 320Go USB 3.0 : 30€ TTC

-500go USB 3.0 : 35€

-1To USB 3.0 : 40€

6-Où trouver de tels disques durs ?

EDD ne fait pas de vente directe aux particuliers. Ils ont, par contre, des clients pro, notamment dans l'audiovisuel.

Ils vendent leurs disques à certains partenaires revendeurs, comme Carrefour, Bureau Vallée, Top Office…

Pour la petite histoire ils ont dû fermer un point de vente dans une grande surface, car ils faisaient trop de concurrence aux disques neufs que vendait ce supermarché...

Plus d'informations sur le site : www.eco-disquedur.fr

L'AFSI tient à préciser qu'elle ne cherche pas à faire spécifiquement la publicité d'Eco-DisqueDur. D'autres entreprises de recondionnement et de revente de matériel informatique existent, de la petite boutique de réparation-revente aux sites internet importants comme Back Market. Autant de bonnes raisons de tester le matériel reconditionné ! :-)

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Maintenance Interview Technique Environnement
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Coffres-forts numériques : la commission Environnement lance son enquête !

Coffres-forts numériques : la commission Environnement lance son enquête !

Vous l'avez probablement remarqué, de plus en plus de productions ont recours à des...

Pierre Bézard
11 septembre 2020
Adieu groupes électrogènes, bonjour super batteries ?

Adieu groupes électrogènes, bonjour super batteries ?

Depuis le 1er septembre 2020, les groupes électrogènes d’une puissance égale ou inférieure à...

Pierre Bézard
3 février 2021
Résultats du sondage «Son et environnement»

Résultats du sondage «Son et environnement»

La commission Environnement de l'AFSI se réjouit de publier les résultats du sondage...

Pierre Bézard
11 juillet 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus